Les clés de capitalisation

Project System / Gestion de projet

Les clés de capitalisation

Messagede CAL_DE_TER » 28 Octobre 2010, 13:02

Bonjour,

Lorsque vous utilisez des mesures d’investissement (avec des OTP par exemple) pour alimenter vos immobilisations en cours, vous alimentez en général tous vos tableaux (à l’exception des tableaux de subventions). En langage SAP, cela signifie que le système capitalise à 100% les chargements qui ne sont pas directement imputés à des récepteurs CO (centres) dans tous les tableaux d'évaluation.

Mais si dans le cadre des normes comptables, vous avez des actifs qui ne concernent qu’une seule norme et que vous souhaitez que certains de vos tableaux ne soient pas alimentés alors vous pouvez utiliser les clés de capitalisation.

Quelques exemples : les coûts d’emprunts, certains frais de recherche et développement.

Quelle est la démarche à suivre pour implémenter cette fonctionnalité :

1. Définir versions de capitalisation  Définition de la version avec un identifiant et un libellé qui est utilisée lors de la valorisation des mesures d'investissement.

2. Affectation de la version aux tableaux (OIB5)  Chaque tableau d'évaluation de la comptabilité des immobilisations peut être doté de sa propre clé.

3. Créer clés de capitalisation (OKOJ)  Indique la clé de régularisation utilisée pour déterminer les éléments de coûts d'une mesure d'investissement à passer à l'actif.

4. Définir pourcentages de capitalisation (OKGK)  En fonction du code société, de la clé et de la version de capitalisation sont renseigné les paramètres qui vont déclencher le calcul avec le pourcentage indiqué. Ces paramètres de sélection sont constitués des natures comptables, du groupe d’origine, des centres de coûts et des types d’activités. Il est possible de saisir des « + » pour tout sélectionner. Une période de validité est également renseignée avec le pourcentage.

Image
5. Déterminer affectation clé de capitalisation/catég. d'immob.  Possibilité de saisir une clé de capitalisation par défaut dans les catégories d’immobilisations. Sinon, ne pas oublier de rendre la zone accessible avec la transaction de gestion des structures d’écran et le groupe de zone logique 2.

6. Déterminer comptes des charges hors exploitation (AO69)  Saisie par tableau du compte de charge recevant les valeurs issues du pourcentage saisi.

En conclusion cette fonction permet d’alimenter les tableaux de 0 à 100%. Et dans le cas d’un 0%, la valeur de l’OTP est déversée sur la nature comptable saisie avec la transaction AO69.

En exemple une copie d'écran de l'écriture avec comptabilisation dans le tableau 01 :
Image
En exemple une copie d'écran de l'écriture avec imputation en charges pour le second tableau :
Image
Cordialement.
Pascal
Avatar de l’utilisateur
CAL_DE_TER
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1117
Inscription: 15 Juillet 2009, 13:35
Localisation: Paris, FRANCE

Retourner vers PS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités